Communément connu sous le nom de jute, le Corchorus Capsularis est une plante tropicale
Nous vous informons que notre entreprise a temporairement cessé ses activités jusqu'à la fin de l'état d'alarme décrété par le gouvernement espagnol. Nous répondrons à votre message dès que nous reprendrons l'activité. Nous sommes désolés pour cet inconvénient.

LE JUTE



LE JUTE

Communément connu sous le nom de jute, le Corchorus Capsularis est une plante tropicale de laquelle on extrait la fibre de jute. Le jute, tout comme le coton, sont les fibres naturelles les plus utilisées au niveau mondial. Plusieurs espèces peuvent être exploitées pour produire la fibre de jute, mais il existe principalement deux espèces cultivées à cet effet qui sont le Corchorus capsularis et le Corchorus Olitorius.

La plante est de type herbacé et d´une hauteur d´environ 3-4 mètres de haut, la tige est d´une grosseur d´environ deux centimètres de diamètre. Les feuilles pétiolées, de limbe triangulaire sont d´environ 15 centimètres de long et 5 cm de large, elles sont de petites tailles et de couleur jaune. La fibre de jute exploitable correspond aux vaisseaux de phloème situés sous l'écorce de la tige principale.

plantas de yute
 

PROCESSUS D´ÉLABORATION

Certaines conditions sont nécessaires pour la culture du jute : un climat chaud et humide. Le sol doit être de type alluvial ou argilo-sableux. Le jute pousse dans les endroits de pluies abondantes, où les précipitations moyennes se situent entre 75-100 mm pendant la phase de croissance.

semillas de yute

Les graines sont généralement plantées entre les mois de Mars, Avril, Mai et Juin. La terre doit être labourée et fertilisée. Le semage se réalise en laissant un espace de 15 cm entre les graines. Deux ou trois jours plus tard, les graines commencent à germer, mais c´est seulement après 3 ou 4 mois que la plante fleurit. Un mois après la floraison et avant que les fruits mûrissent, on coupe les tiges à hauteur du sol. Durant cette période, on procède deux ou trois fois au désherbage de la plante et au ratissage du terrain.

 

Les plantes coupées et liées en bottes, sont ensuite séchées jute postérieurement les feuilles et les branches. Le processus suivant consiste à tremper les bottes, on sépare du tronc les fibres de jute que l´on fait sécher à une température d´environ 30 degrés durant trois semaines. Il est important que ce procédé se réalise correctement, dans le cas contraire, la fibre devient gluante, difficile à filer et peu lumineuse. Les fibres de mesurent entre 1 et 4 mètres et sont de couleur blanche-jaunâtre, jaune ou brune. On effectue à nouveau un séchage de la fibre, on la plie au centre, elle est ensuite entassée en balles, c´est sous cette forme qu´elle sera ensuite vendue.

La fibre de jute constitue uniquement 6% du poids de la plante. Le processus de production est long et requiert d´une main d´æuvre importante, l´extraction de la fibre s´effectue totalement manuellement.